Janvier – Mot de M. le Curé

Bonne et heureuse année !

« Accroche ta vie à une étoile. » (Stan Rougier)

Ce qui fait les ténèbres les plus épaisses, ce n’est pas seulement l’absence de lumière, c’est aussi la certitude que la lumière ne reviendra pas. Certitude négative qui engloutit tout espoir. Mais la lumière revient toujours. Même dans la nuit la plus noire, elle est toujours là. Durant la nuit, le soleil est toujours là, de l’autre côté de la terre. Et le matin, le soleil réapparaît et nous éclaire à nouveau en nous montrant de nouvelles perspectives. 

Les Mages d’Orient, ces savants cherchant dans la nuit une étoile, cherchent en quelque sorte une lumière qui va leur apporter l’espoir. À un moment donné, cette lu-mière d’espoir va briller dans la nuit noire et celle-ci va les  »booster », comme on dit aujourd’hui. Et ils vont se mettre en route. La lumière d’espoir va les guider sur le chemin de l’inconnu. Lumière qui, parfois, disparaît et les replonge dans l’obscurité de l’ignorance. Mais la lumière réapparaît et va les conduire jusqu’au but final : la rencontre avec la vraie lumière. « Car mes yeux ont vu ton salut que tu préparais à la face des peuples, lumi-ère qui se révèle aux nations, … » comme dit le cantique de Siméon, et aussi le Benedictus « … quand nous visite l’astre d’en-haut, pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort, pour conduire nos pas au chemin de la paix. » 

M. le curé Michel

Des chansons et des actes

Maxime Leforestier disait : « Les chansons ne provoquent pas de grands bouleversements. Mais elles portent toujours en elles une conscience. À l’époque où les Médias n’étaient pas aussi importants qu’aujourd’hui, il y avait beaucoup d’informations qui ne passaient pas. Dans ce cas, la chanson peut servir de courroie de transmission. Quand les Médias se taisent, la chanson prend la parole. »

« Quand on n'a que l'amour. » (Jacques Brel)

Quand on a que l’amour
À s’offrir en partage
Au jour du grand voyage
Qu’est notre grand amour

Quand on n’a que l’amour
Mon amour toi et moi
Pour qu’éclatent de joie
Chaque heure et chaque jour

Quand on n’a que l’amour
Pour vivre nos promesses
Sans nulle autre richesse
Que d’y croire toujours

Quand on n’a que l’amour
Pour meubler de merveilles
Et couvrir de soleil
La laideur des faubourgs

Quand on n’a que l’amour
Pour unique raison
Pour unique chanson
Et unique secours

Quand on n’a que l’amour
Pour habiller matin
Pauvres et malandrins
De manteaux de velours

Quand on n’a que l’amour
À offrir en prière
Pour les maux de la terre
En simple troubadour

Quand on n’a que l’amour
À offrir à ceux-là
Dont l’unique combat
Est de chercher le jour

Quand on n’a que l’amour
Pour tracer un chemin
Et forcer le destin
À chaque carrefour

Quand on n’a que l’amour
Pour parler au canon
Et rien qu’une chanson
Pour convaincre un tambour

Alors sans avoir rien
Que la force d’aimer
Nous aurons dans nos mains
Amis le monde entier