Paroisse Saint-Georges d'Erquelinnes

Célébrations

La messe dominicale est célébrée habituellement le 2e et 4e dimanche du mois à 9h30.

Pour vérifier l’horaire, cliquez ICI

Personne Relais

Jean-Marie Mercier – 114, Rue Albert I – 071 556429

Commune

Entité d’Erquelinnes 

  • Habitants : 3923
  • Superficie : 44,23 km²
  • Cours d’eau : La Sambre

site web: https://www.erquelinnes.be/

L’église

L’ensemble de cette église en calcaire de Givet, date du XVIII° siècle, mis à part le chœur qui remonterait au XII° siècle.
Suite à l’incendie de 1954, qui démolit entièrement le chœur, plusieurs arcures romanes y furent mises à jours. Restauré en 1958, il a été recouvert par une voûte à bardeaux ornée de corbeaux sculptés.
Un des plus beaux et des plus anciens Christ en croix du Hainaut est conservé dans cette église.

Le saviez-vous ?

– Sous le chœur se trouve une crypte, dans laquelle reposent d’anciens seigneurs d’Erquelinnes. 
« Monsieur François-Bernard de la Barre en son tems (sic) Comte d’Erquelinne (re-sic) » est probablement le dernier à y avoir été inhumé (le 6 mai 1759). Un nouveau caveau sera construit avant 1792 « en dessous de la tribune des seigneurs d’Erquelinnes tenant à l’église » (la chaufferie actuelle)

– Une pierre d’autel de 50 cm sur 80 cm, datant de la fin du douzième siècle a été trouvée dans la crypte sous le chœur.

Christ en Croix
Statue de la Vierge Marie à l'enfant
Buste de Saint Léonard de Noblac
Fonts baptismaux

Saint Georges

Il est mort en martyr en 303. On le fête le 23 Avril.
Il est le patron des cavaliers, scouts et soldats.

Au IVe siècle, tous les sujets de l’empereur Dioclétien sont instamment invités à offrir des sacrifices aux dieux de l’empire. Cet ordre est tout spécialement appliqué aux militaires, car il est le signe de leur fidélité aux ordres impériaux.
A Lydda, en Palestine, un officier, Georges, originaire de Cappadoce, refuse. Il sera martyrisé et exécuté pour refus d’obéissance.
Les circonstances exceptionnellement horribles de son martyr l’on fait appeler par les chrétiens d’orient « le Grand Martyr ». Son culte s’est très rapidement développé.
Il est devenu le saint protecteur de nombreux pays, dont l’Angleterre et la Géorgie qui, soit dit en passant, en porte le nom !

Les croisades contribuèrent à donner au culte de saint Georges un grand éclat, notamment parmi les chevaliers français et anglais.
Il est représenté à cheval, terrassant un dragon malveillant; le dragon étant une illustration du mal, du diable.

Statue de Saint Georges

Dictons :

« A la Saint Georges sème ton orge, à la Saint Marc (25 Avril) il sera trop tard »
« S’il pleut à la Saint Georges, il n’y a ni cerises ni prunes »